“IL EST SAGE DE SE RECONCILIER AVEC SON ADOLESCENCE …” D. PENNAC

L’intérêt porté à l’adolescence n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui.

Sur le plan biologique, elle s’accompagne de profondes et brutales modifications du corps. L’impact de ces transformations sur le psychisme est considérable et l’adolescent évolue et se métamorphose, en peu de temps, dans tous les domaines :

  • relations avec ses parents et ses amis,
  • changements de goûts, de distractions, de vêtements,d’ intérêts
  • préoccupation pour son physique, sa sexualité,sa vie émotionnelle, son avenir,
  • changements d’humeur et de comportements.

Le mal être à l’adolescence peut prendre des formes très diverses, parfois beaucoup moins bruyantes, telles que :

  • l’isolement,
  • le repli sur soi,
  • la dépression,
  • la dévalorisation de soi
  • les idées suicidaires

Ainsi, l’adolescence est un long processus au cours duquel le jeune est confronté à de nombreux paradoxes qui déstabilisent son identité et peuvent le fragiliser : il est appelé à changer tout en demeurant le même ou encore se détacher de ses parents tout en maintenant certains repères construits.

La traversée de l’adolescence est donc une période difficile pour les parents de l’adolescent et certains me consultent en tant que psychologue en formulant une demande de soutien psychologique pour eux-mêmes et pour leur enfant.

Les troubles de l’agir et des conduites à risques (consommation abusive de substances psychoactives, troubles du comportement alimentaire, fugues, tentatives de suicide, etc) sont identifiés aujourd’hui comme particulièrement prévalents à l’adolescence.

  • Lors de la première consultation, si l’adolescent vient avec ses parents, je leur propose de les recevoir ensemble.
  • Dans un second temps, je m’entretiens avec l’adolescent.Ces deux premiers temps sont consacrés à préciser les raisons de la démarche de consultation et les attentes de chacun.
  • Dans un troisième temps, les parents sont à nouveau conviés afin de discuter de l’engagement d’un éventuel suivi puis, le cas échéant, des modalites et des règles de ce suivi.

Lorsque le suivi est engagé, les entretiens ont lieu avec l’adolescent seul.

Si, en tant que psychologue, je  garantie la confidentialité des entretiens avec l’adolescent, un entretien avec les parents peut, à tout moment, être sollicité par ces derniers