52019Mai

Plusieurs comportements possibles face à son l’homosexualité


QUELQUES PRÉAMBULES D’USAGE …

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO  HOMOSEXUALITE"
  • L’homosexualité n’est pas un choix : choisit-on d’être d’être hétéros ? L’orientation sexuelle s’impose d’emblée…
  • L’homosexualité est naturelle, comme les autres orientations sexuelles, on la retrouve partout dans le monde animal d’ailleurs
  • L’homosexualité n’est pas une maladie ! Contrairement aux discours d’ignorants et ou d’homophobes, l’homosexualité comme l’hétérosexualité ne fait pas partie de la liste des maladies mentales par l’Organisation Mondiale de la Santé !
  • Personne ne peut soigner l’homosexualité, faire changer d’orientation sexuelle !
  • L’homosexualité aurait elle des causes  ? Peut-être pouvons nous alors aussi poser la question s’il existe des causes à l’hétéroxesualité ?

Une personne homosexuelle est une personne qui éprouve des sentiments amoureux ou de l’attirance envers des personnes du même sexe (une femme pour des femmes, un homme pour des hommes).

Le mot “homosexuel” date du XIXe siècle. Il a le défaut d’insister sur l’aspect sexuel, alors qu’il peut aussi s’agir de sentiments. C’est pour cette raison que les mots “lesbienne” et “gay” sont davantage usités.

Image associée

L’homosexualité recouvre des réalités très différentes, non seulement suivant les pays ou les époques, mais même actuellement en France. Une personne peut se définir comme homosexuelle sans avoir eu la moindre relation physique avec des personnes du même sexe. A l’inverse, certaines personnes se définissant comme hétérosexuelles peuvent avoir occasionnellement des relations physiques avec un partenaire de même sexe.

Partout dans le monde, même dans les pays où la loi les interdit et les punit, et à toutes les époques, l’homosexualité existe, parfois donc cachée lorsqu’elle est interdite….

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO  HOMOSEXUALITE"

LES DIFFÉRENTES STRATÉGIES DE COMPORTEMENTS

Il n’est parfois pas facile d’accepter sa propre homosexualité. Encore plus difficile d’en parler à ses proches.

Choc, refus, culpabilité et acceptation : on constate souvent que la personne va adopter des stratégies différentes face à son homosexualité, de façon conscience ou inconsciente…

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO  HOMOSEXUALITE"

Le « garçon parfait » : il souhaite absolument être être aimé et ne pas décevoir en révélant son homosexualité à son entourage, en particulier ses parents. Il est dans une logique où il souhaite que l’on soit fier de lui, de ses comportements, de ses choix, de ses attitudes.

Ainsi, durant de nombreuses années, il ne donnera rien à voir sinon une personne sans sexualité, au risque de passer pour un asexué. Afin de parfaire le portrait, il pourra envisager des activités très viriles et sportives, cherchant aussi à faire taire sa souffrance….

Tout sera mis en oeuvre pour être travailleur à l’école, studieux, compétitif, parfois brillant. C’est un travailleur infatigable. Il se connaît mal, car il ne laisse pas libre cours à son tempérament naturel, et donc à sa véritable personnalité.

Il peut arriver qu’il parvienne à dire qui il est tardivement au moment où il se sentira suffisamment fort pour assumer son comportement sexuel. Il n’est pas rare que l’étonnement et la surprise de l’entourage soient au rendez-vous de ce coming-out.

Si un engagement marital a été mis en oeuvre, c’est un véritable drame qui se joue pour lui et pour sa famille…

Image associée

Le « précoce » : il est en capacité de révéler très tôt ses penchants homosexuels, sans complexe ni cachotterie.

,Il n’est pas toujours assuré qu’il ait pris du temps de réflexion pour savoir s’il sera capable d’assumer cette orientation sexuelle d’autant qu’il peut, très fréquemment, être l’objet de remarques blessantes, de railleries, de moqueries de toutes sortes et aussi de violences verbales et physiques.

Il peut devenir un bouc émissaire, une victime, celui qui sera rejeté et coupable de tout… ce qui va engendre souffrance, blessures, sentiment fort de ne pas être aimé, de ne pas être compris…. Il devient fataliste devant l’incapacité du monde des adultes à prendre sa défense, et souffre parce qu’il n’est ni compris ni aimé.

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO  HOMOSEXUALITE"
  • Le « caméléon » : son comportement dépend de son entourage, car il n’a pas le courage d’être vraiment lui-même devant ses amis. Alors il joue un rôle en permanence. C’est un acteur. Il est capable de se montrer très hétérosexuel et même homophobe en public, d’une manière très virulente. En privé, il a peur que ses émotions dévoilent la vérité secrète qu’il cache si précautionneusement. Lorsqu’il a bu, il devient très dragueur envers ceux du même sexe, et en a peur car l’alcool inhibe son système de défense. Il est suicidaire, boit et ingurgite des substances pour supporter son mal-être.
Résultat de recherche d'images pour "PHOTO  HOMOSEXUALITE"

Le « rebelle » : il est doté d’une personnalité que l’on peut qualifier de forte car il a la capacité de réagir aux aux remarques et comportements négatifs de son entourage.

Il est parfaitement capable de se défendre tout en assumant ce qu’il est, sans devenir dépressif et se rejeter. Il ne donne pas le sentiment d’avoir des difficultés à assumer son orientation sexuelle. Il a la volonté d’exister tel qu’il est, envers et contre tout.

Il est important de noter que les personnes homosexuelles ne se fixent pas toujours dans un même type de personnalité. Ainsi, elles peuvent adopter alternativement des comportements qu’ils pensent adaptés à leur situation et à leur entourage, ce qui les rend plus fragiles encore.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *